Mise en place et début d’accompagnement

Comment se passe le recrutement et les premiers jours avec l’assistant.e de vie

Coviam met en ligne les offres d’emploi en fonction de vos besoins exprimés au préalable lors d’un entretien (à votre domicile, par téléphone ou à notre bureau). Lorsque la personne chargée du recrutement reçoit une candidature, cette dernière est étudiée. Si le profil correspond a vos attentes, un entretien a lieu. Si nous retenons la candidature, elle vous est alors transmise avec notre point de vue. Suite à cela, vous décidez de prendre contact ou non avec le candidat pour une rencontre.                                                                                                                 

Cette rencontre a pour objectif de faire connaissance, détailler les besoins et les attentes que vous avez dans le but d’un accord commun pour commencer une relation de travail. Suite à cela, un temps d’observation et/ou d’apprentissage de gestes techniques peut être envisagé.

Ensuite, Coviam fait une proposition d’élaboration d’un contrat de travail, l’employeur et l’assistant(e) de vie le signent lors du début d’accompagnement.

La période d’essai

Lorsque le salarié commence à travailler pour vous, il a une période d’essai de 1 mois renouvelable s’il s’agit d’un CDI ou quelques jours selon la durée du CDD.

Cela vous permet de rompre facilement le contrat tout en respectant le délai de prévenance. Une lettre doit être rédigée par la personne souhaitant mettre fin au contrat. Lorsque le salarié vous quitte, vous devez alors lui remettre les documents de fin de contrat rédigés par Coviam.

En cas de CDD

S’il s’agit d’un CDD, il faut savoir qu’il peut être renouvelé 3 fois par un avenant. Chaque CDD doit être justifié : soit pour un remplacement, soit pour une surcharge temporaire d’activité lié à un changement dans votre organisation….

Un CDD peut être aussi bien à terme précis avec une date de fin ou à terme imprécis s’il s’agit par exemple d’un remplacement d’arrêt maladie ou arrêt maternité/congé parental.

D’un commun accord, un CDD peut être rompu à tout moment.

Pour la majorité des cas, l’accompagnement se poursuit comme tel. En cas de désaccord ou de conflit, il est possible de faire appel à Coviam pour une médiation.

Gestion pendant l’accompagnement

L’employeur doit faire remonter à Coviam les informations nécessaires lorsque le contrat ou l’organisation de son accompagnement doivent être revus afin de correspondre parfaitement à ses besoins et de préparer si nécessaire un avenant au contrat initial du salarié.

Chaque mois l’employeur remplit une feuille d’heures mensuelle pour chacun de ses salariés.

A partir des informations que l’employeur transmet à Coviam pour le 20 de chaque mois, les fiches de paie sont établies.

  • L’employeur reçoit alors une facture comprenant :
    • les frais de gestion du service,
    • les cotisations sociales dues pour les salaires des salariés,
    • les prélevements à la source dues pour les salaires des salariés,
  • L’employeur verse le salaire aux salariés et paye la facture à Coviam.

Coviam se charge de remplir les déclarations trimestrielles et de transmettre les cotisations sociales à l’URSSAF ainsi que le prélèvement à la source aux impôts.

Besoins d’informations supplémentaires ?

Contactez-nous via notre mail : contact@coviam.fr ou en nous téléphonant au 09 54 46 32 51.